Traitement de l'hyperhidrose ou transpiration excessive

par injections de toxine botulique

L'hyperhidrose est une transpiration excessive qui peut se manifester sur l'ensemble du corps ou le plus souvent de façon localisée aux aisselles, aux mains et pieds, parfois au cuir chevelu ou à d'autres endroits du corps. 

 

Cette hyperhidrose est indépendante du système de régulation thermique de l'organisme, car même si elle est aussi aggravée par la chaleur ambiante, elle est essentiellement déclenchée ou aggravée par des stimulations divers comme l'émotion, le stress, l'angoisse, le trac, le sport, certains aliments comme le café, le thé, les boissons chaudes ou trop froides, les épices, le poivre, les piments, l'alcool et d'une façon générale tous les excitants. 

Les injections intradermiques de toxine botulique ont montré dans plusieurs études bien conduites la preuve de leur efficacité et de leur innocuité dans le traitement des hyperhidroses.   Depuis 2006, date de son autorisation de mise sur le marché par l'AFSAPS, ce traitement a confirmé sa réelle efficacité. La toxine injecté à quelques millimètres sous la peau des aisselles va agir en bloquant la transmission de l'influx nerveux aux glandes eccrines.  Dès lors ces glandes ne pourront plus secréter et transpirer. L'efficacité est en moyenne de 9 mois sans aucune transpiration, parfois cette durabilité est variable de 4 à 24 mois.

Pour certains, la durabilité s'allonge au fur et à mesure du nombre des injections.

Après ce délai les transmissions nerveuses reprennent leur activité et la zone se remet à transpirer comme avant. 

Ce traitement est purement suspensif et ne guérit pas l'hyperhidrose. Il doit être renouvelé régulièrement afin de pérenniser l'effet suspensif de la toxine botulique.

Les injections ne sont pas douloureuses et se font sans besoin d'anesthésie locale. cependant une crème anesthésiante pourra être appliquée une heure avant, afin de ne pas sentir la douleur lors des injections.

Les suites sont simples, car aucun soin particulier n'est préconisé, une activité normale peut être reprise immédiatement après les injections.

Ce traitement ne donne pas lieu à un remboursement par la sécurité sociale.

Hyperhidrose axillaire simple

Quadrillage de la zone de transpiration, une goutte de toxine botulique sera injecté dans chaque carré

Traitement de l’hyperhidrose palmaire par injection de toxine botulique

Certaines hyperhidroses des mains peuvent être extrêmement sévères 

L'hyperhidrose des mains est souvent abondante et peut être extrêmement gênante dans la vie quotidienne induisant une considérable aggravation de la qualité de vie des patients.  Il devient impossible de serrer une main ou de tenir une simple poignée de porte ou un document papier. Il devient indispensable de bien sécher les mains avec une serviette, un mouchoir ou des kleenex avent d'avoir le moindre contact.

Le traitement par injection de toxine botulique sous cutané a apporté une véritable satisfaction dans la prise en charge de cette pathologie,  car il permet de bloquer la transpiration pendant une durée moyenne de six mois. Les injections devront être répétées régulièrement pour donner un résultat stable et durable.

Après le marquage des nombreux points d'injection, le froid pulvérisé sur la peau permet de ne pas sentir l'aiguille. Une application de crème anesthésiante  sera appliquée précédemment aux injections