Cette technique consiste à prélever sous anesthésie locale, une bandelette de tissu cutané chevelu au niveau de la zone occipitale. La zone de prélèvement est ensuite suturée par un fil de suture, qui se résorbera entre trois semaines à un mois. La technique de suture trichophytique adoptée dans la majorité des cas, a été un grand progrès pour l'amélioration de la cicatrice.  Cette procédure de suture permet la repousse des cheveux au sein de la cicatrice. Elle devient ainsi masquée par la pousse des cheveux et permet de porter les cheveux courts . 

La bandelette sera alors disséquée sous loupe binoculaire à fort grossissement, en unités folliculaires de un , deux , ou trois cheveux qui seront réimplantés sur la zone clairsemée. 

Cette technique de prélèvement, n'est pas obsolète ou abandonnée, Elle présente comme toute technique chirurgicale, ses bonnes indications, ses avantages et ses inconvénients.  Elle fait entièrement partie de l'arsenal chirurgical disponible pour les patients, et est tout particulièrement adaptée aux femmes.

Avantages de la FUT

-Les cheveux sont prélevés sur la "safe zone" c'est à dire la zone occipitale médiane, là où les cheveux ont une durée de vie la plus "prolongée", non atteinte par le processus de miniaturisation de l'alopécie androgénique. Les cheveux implantés auront une longévité permanente comme ceux restant sur la zone occipitale.

-Les cheveux de cette zone sont les plus épais et les plus denses, avec en particulier un plus grande nombre d'unités folliculaires de  2 à 3 cheveux, permettant de donner une meilleure densité visuelle au résultat esthétique. 

-Le prélèvement de cette bandelette laisse intact les surfaces chevelues sus et sous jacentes, une ou plusieurs bandelettes de même densité pourront alors être prélevées lors des séances ultérieures si nécessaire.

-Il n'est pas utile de raser le cuir chevelu pour faire le prélèvement de la bandelette. La cicatrice sera donc immédiatement masquée par les cheveux au dessus de la suture et restera invisible pendant toute la phase de cicatrisation.  

-Il n'est pas utile non  plus de raser la zone d'implantation car les greffons disséqués à la loupe binoculaire sont plus gros et plus résistants, facilitant leurs réimplantations avec  les cheveux longs du patient .

Inconvénients

-la cicatrice occipitale est le premier inconvénient de cette technique. Elle devient en effet visible lors du rasage très court et oblige le patient à porter les cheveux d'une longueur suffisante  pour la masquer .

-La douleur post opératoire est parfois ressentie de façon forte par certains patients. Mais pour la grande majorité des patients cette douleur est plutôt ressentie comme une tension qui ne dure que 24 à 48 heures.

-Les suites opératoires nécessitent une diminution des activités sportives violentes, le cardio-training pouvant être repris après une à deux semaines.

Technique de la bandelette ou FUT

Bandelette strip

Bandelette 

Cicatrice trichophytique

Cicatrice de bandelette avec suture trichophytique

A gauche cicatrice de bandelette sans suture trichophytique

A droite

cicatrice de bandelette avec suture trichophytique

cicatrice trichophytique

Cicatrice de prélèvement de bandelette

cicatrice trichophytique

Aspect de la zone de prélèvement, cheveux coupé courts