Cette technique nécessite le rasage du cuir chevelu avec une longueur de 1 mm, car les unités folliculaires vont être prélevées directement sur le cuir chevelu du patient. Les unités folliculaires sont, dans un premier temps, dissociées de la peau du cuir chevelu par un bistouri rond (punch) extrêmement fin de la taille d’une aiguille de 0,8 à 1 mm de diamètre.

Puis dans un second temps les unités folliculaires seront extraient à l'aide d'une ou deux pinces, afin les détacher de leurs dernières attaches plus profondes. Ces prélèvements se font sur toute la partie occipitale et temporale du cuir chevelu.

 

Il en résultera de multiples petites cicatrices arrondies de moins de 1 mm. 

 

La réimplantation se fera également sous anesthésie locale, à l'aide d'une instrumentation spécifiques car les unités folliculaires sont extrêmement fines et délicates et nécessitent une extrême précaution pour leurs implantation. 

Avantage de la FUE

Il n'y a pas de cicatrice linéaire horizontale

Le temps de cicatrisation  est plus court, car il n'y a pas de suture et pas de tension sur ces petites cicatrices

Les suites post opératoires  sont confortables, avec peu de douleur ou de tension.

La longueur des cheveux portés à la repousse peut être très courte, de l'ordre de 3 à 5 mm

​Inconvénients de la FUE

Cette procédure, bien que très satisfaisante actuellement, pose le problème de la diminution de densité des zones de prélèvements occipitale et temporales. Selon la quantité de cheveux prélevés et du nombres de séances effectuées sur le patient, la diminution de cette densité peut devenir perceptible.

La zone de prélèvement est étendue  au-delà de la "Safe zone" où les cheveux sont permanents, risquant à leur tour de se miniaturiser avec l'évolution de l'alopécie du patient.

Certaines personnes peuvent ne pas bénéficier de cette technique du fait de la fragilité de leurs follicules, ou d’une grande irrégularité dans l’orientation des cheveux. Les cheveux afro-américains de part leur grande courbure dans la peau, ainsi que les stades avancés de l'alopécie du stade V à VII car la zone donneuse chevelue est dans ces cas trop réduite .

Certains patients ne désirent pas être rasé, car la repousse est longue et peut être de deux mois avant d'atteindre une longueur de cheveux de deux centimètres, donnant un aspect non habituel , qui peut être mal accepté, tant du point de vue social que professionnel. Pour ces patients la technique par bandelette « FUT » sera une meilleur option pour un résultat optimal.

INDICATION DE LA TECHNIQUE FUE

 

Cette méthode d'extraction des unités folliculaires laisse de minuscules cicatrices punctiformes qui permettent de porter les cheveux à une longueur de 3 à 5 mm 
Elle est également indiquée pour les cuir chevelu non extensible, trop tendu, impossible à opérer par bandelette ou FUT.

Elle permet de corriger les cicatrices  diffuses du cuir  chevelu, comme après ablation d'un naevus ou d'autres lésions dermatologiques, de prélèvement par bandelettes multiples ou à la suite d'un traumatisme, d'une brûlure, ou dans les alopécies congénitales.

Technique d'excision ou extraction folliculaire (FUE)

Dessin de la zone de prélèvement

Zone de prélèvement immédiatement après les prélèvements

untiés folliculaires, prélèvement par punch pour FUE

Microgreffons : unités Folliculaires de un et deux cheveux

Punch rotatif motorisé

micro incision zone receveuses, méthode FUE

micro-incisions de 0.9 mm sur la zone de réception

implantation des unités folliculaires
Implantation à la pince des unités folliculaires

Zone d'implantation après placement de  1500 unités folliculaires

Repousse après un an de l'intervention